Biographie de Jan-Michael Vincent

Faits rapides

Date d'anniversaire: 15 juillet , 1945



Décédé à l'âge : 73



Signe solaire : Cancer

quel âge a mia bégaiement

Aussi connu sous le nom:Jan Michael Vincent, Michael Vincent, Mike Vincent



Né en:Denver, Colorado

Célèbre comme :Acteur

jackie de l'âge des femmes de basket-ball

Acteurs hommes américains



Hauteur: 5'10'(178cm),5'10' Mauvais

Famille:

Conjoint/Ex- :Patricia Ann Christ (m. 2000), Bonnie Poorman (m. 1968 - div. 1977), Joanne Robinson (m. 1986 - div. 1999)

père:Lloyd Vincent

mère:Doris Vincent

Décédé le : 10 février , 2019

lieu du décès:Mission Hospital, Asheville, Caroline du Nord

dahlia soto del valle 1980

NOUS. État: Colorado

Cause de décès:Crise cardiaque

Continuer la lecture ci-dessous

Recommandé pour vous

Matthieu Perry Jacques Paul Dwayne Johnson Caitlyn Jenner

Qui était Jan-Michael Vincent ?

Jan-Michael Vincent était un acteur américain qui s'est fait connaître pour avoir interprété le pilote d'hélicoptère Stringfellow Hawke dans la série télévisée 'Airwolf' et le protagoniste Matt Johnson, dans le film de 1978 'Big Wednesday'. Il est également connu pour son interprétation de Byron Henry dans « The Winds of War ». Originaire du Colorado, Vincent a servi dans la Garde nationale de Californie pendant une période. Il a commencé sa carrière d'acteur en 1967, dans le film américano-mexicain « The Bandits ». Cependant, son premier projet sorti était le téléfilm 'The Hardy Boys: The Mystery of the Chinese Junk'. Au cours de sa carrière de 38 ans, Vincent a accumulé plus de 80 crédits au cinéma et à la télévision. Fils d'un père alcoolique, Vincent était également un gros buveur et a eu plusieurs démêlés avec la justice. En février 2019, il est décédé à l'âge de 73 ans des suites d'un arrêt cardiaque. Sa dernière sortie en tant qu'acteur était dans le film dramatique de 2003 'White Boy'. Crédit d'image https://www.youtube.com/watch?v=QRu6N12ogZY
(Atelier 10) Crédit d'image https://www.youtube.com/watch?v=QPbMxMCWsyI
(MyTalkShowHeroes) Crédit d'image https://www.youtube.com/watch?v=QPbMxMCWsyI
(MyTalkShowHeroes) Crédit d'image https://www.youtube.com/watch?v=QPbMxMCWsyI
(MyTalkShowHeroes) Crédit d'image https://www.youtube.com/watch?v=QPbMxMCWsyI
(MyTalkShowHeroes) Précédent Prochain Enfance et petite enfance Né le 15 juillet 1945 à Asheville, Caroline du Nord, États-Unis, Jan-Michael Vincent était l'aîné des trois enfants de Lloyd Whiteley Vincent et Doris Jane (née Pace). Son père était issu d'une famille de criminels de carrière. Il est devenu peintre après avoir servi comme pilote de bombardier B-25 pendant la Seconde Guerre mondiale. Après avoir obtenu son diplôme de Hanford High School en 1963, il s'est inscrit au Ventura College, où il a étudié pendant les trois années suivantes avant d'abandonner. Comme son père, Vincent portait une grave méfiance à l'égard de l'autorité et, comme son père, a dû endurer le système rigide de l'armée américaine lorsqu'il a été enrôlé dans la California Army National Guard. Il a été libéré en 1967. Continuer la lecture ci-dessous Carrière Le premier travail de Jan-Michael Vincent en tant qu'acteur était dans le film américano-mexicain de 1967 'Les bandits', dans lequel il a travaillé avec Robert Conrad. Cependant, il a fait ses débuts officiels à l'écran dans le téléfilm 'The Hardy Boys: The Mystery of the Chinese Junk'. Dans les années 1960, il est apparu dans un certain nombre d'émissions de télévision produites par Universal Studios. Sa performance dans le téléfilm 'Tribes' de 1970 lui a valu les éloges de la critique. En 1974, il a surpris le public avec une nudité frontale complète dans le film d'amour policier 'Buster and Billie'. Il a été choisi pour incarner le premier lieutenant Jake Tanner dans le film de science-fiction de 1977 « Damnation Alley », basé sur le roman du même nom de Roger Zelazny. En 1981, il a joué aux côtés de Kim Basinger dans le film dramatique ‘Hard Country’. Vincent a dépeint Byron 'Briny' Henry dans la mini-série d'ABC de 1983 'The Winds of War'. Réalisée et produite par Dan Curtis, la série a été adaptée du livre du même nom d'Herman Wouk. Il a partagé l'espace d'écran avec Clint Howard dans le film d'horreur de comédie noire 'Ice Cream Man'. Malgré une sortie en salles limitée, le film a depuis acquis un statut culte. Vincent avait signé pour jouer Keller dans le film d'action ‘Red Line’ de 1996 lorsqu'il a subi un accident de voiture. Il a ensuite dépeint le personnage avec un visage enflé et des cicatrices, et avec son bracelet d'identification d'hôpital toujours autour de son poignet. Dans les derniers jours de sa carrière professionnelle, Vincent est apparu dans des films comme 'Buffalo '66' (1998), 'Escape to Grizzly Mountain' (2000), 'The Thundering 8th' (2000). Son dernier rôle était Ron Masters dans le film indépendant ‘White Boy’ (2003). Grands travaux Dans le film sur le passage à l'âge adulte de 1978 'Big Wednesday', Jan-Michael Vincent a joué le rôle de Matt Johnson, un surfeur rebelle essayant d'esquiver le projet de guerre du Vietnam. Bien que le film ait été un échec au box-office, il a recueilli des critiques positives et est devenu l'un des films les plus importants de la carrière de Vincent. Entre 1984 et 1986, Vincent a essayé le rôle du pilote d'hélicoptère Stringfellow String Hawke dans la série d'action-aventure de CBS 'Airwolf'. Créé par Donald P. Bellisario, le spectacle tournait autour d'un hélicoptère militaire de haute technologie, nom de code Airwolf, et de son équipage. CBS a annulé l'émission après trois saisons. Une quatrième saison a été diffusée sur USA Network en 1987, mais avec une distribution complètement différente. Vie familiale et personnelle Jan-Michael Vincent avait été marié trois fois dans sa vie. Sa première épouse était Bonnie Poorman, avec qui il a été marié de 1968 à 1977. Ils ont eu une fille ensemble, Amber Vincent (née en 1972), qui est le seul enfant de Vincent. Sa seconde épouse était Joanne Robinson. Marié le 30 août 1986, le couple était ensemble jusqu'en 1998, lorsque Robinson l'a accusé d'avoir abusé d'elle et a obtenu une ordonnance restrictive contre lui. Ils divorcent l'année suivante. Il a échangé ses vœux de mariage avec sa troisième et dernière épouse, Patricia Ann Chris, en juin 2000. Ils se sont mariés jusqu'à sa mort le 10 février 2019, en raison d'un arrêt cardiaque. Alcoolisme et problèmes juridiques Pendant la plus grande partie de sa vie, Vincent a été victime d'alcoolisme et de toxicomanie par voie intraveineuse. Il a été arrêté trois fois, en 1977, 1978 et 1979, pour possession de cocaïne et a été emprisonné deux fois de plus pour bagarres de bar, en 1984 et 1985. Dans les années 1990, il a eu trois terribles collisions automobiles, survivant à peine à chaque fois. En 2000, il a été condamné à 60 jours de prison pour une violation de probation.